SITUATION D’ÉTAPE DU PROCESSUS

Depuis la décision de l’UPO en 2016 de lancer un processus de normalisation de la déontologie de l’ostéopathie.

Une première réunion a eu lieu en décembre 2017, donnant par la suite lieu à de nombreuses réactions, dont la nature et le caractère polémique ont conduit les organismes complémentaires d’assurance maladie à se retirer du tour de table.

Puis le projet a souffert de la difficulté de nombreux acteurs de la profession à décider de contribuer à son financement.

Afin d’en permettre le lancement concret, l’UPO s’est engagé auprès d’AFNOR à financer dans son intégralité et au besoin cet ambitieux projet d’intérêt collectif.

La Chambre Nationale des Ostéopathes et l’Association Française d’Ostéopathie se sont alors engagés à prendre en charge leur participation en tant que syndicat professionnel ou association d’intérêt mineur dans le domaine de l’ostéopathie, à hauteur de 2 850 € H.T..

Une seconde réunion s’est tenue le 10 juillet 2019, au cours de laquelle un programme de travail a été défini, un chef de projet nommé en la personne de Joël Moret-Bailly.

Deux réunions de la commission de normalisation sont programmées les 6 septembre et 23 octobre prochain.

Dès lors qu’une première version du texte normatif sera achevée, elle sera soumise à enquête publique.